logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

06/07/2009

jeux de pouvoir

Les Etats unis est un pays de paranoïaques. Ses habitants sont devenus complètement malades, quand sur leur territoire ils ont été attaqués. Alors se sont succédés des lois qui ont maltraité ce qu'ils avaient de plus cher: la démocratie et la liberté, des décrets pour organiser des embargos sur des pays considérés comme des membres de l'axe du mal, des actions militaires répressives et lourdes. Tout cela demande des hommes, de la chair à canon, jeune ou moins jeune, fraîche ou décrépie, alors ouvrons le marché et offrons le à des compagnies qui recruteront d'anciens militaires et des mercenaires pour faire le travail, à des prix hors concurrence.

 
C'est la trame de fond de ce film audacieux: un député du congrés est chargé d'enquêter, avec une commission, sur les dessous de ce marché juteux, offert par des politiciens ambitieux et véniels à des sociétés sans scrupule. Pour l'aider en cela, un membre politique influent de la majorité régnante propose au député, engagé pour cette enquête, les services d'une assistante qualifiée, fille d'une famille amie. la réalité est tout autre, une relation sentimentale faussée naîtra, des trahisons prendront corps, un journaliste ami et fidèle essayera de dénouer cette affaire qui prend de l'ampleur et tue un grand nombre d'innocents.
 
C'est un film courageux, d'une facture classique avec des comédiens sobres et efficaces: Russel Crow et Ben Afflet. Il nous montre la faiblesse et les limites d'un système où l'argent règne et détruit tous les idéaux de ce peuple qui avait foi en ses institutions, fondées par leurs anciens. Je le répète: les libertés et la démocratie sont en danger dans ce pays qui n'arrête pas de vouloir donner des leçons dans ce domaine.

09:56 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (0)

31/05/2009

good morning England

Je vais vous parler d'un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître. Cliché d'un vieux snock qui a connu, dans sa toute jeune adolescence naissante, cette époque où les ondes anglaises interdisaient de diffuser du rock et de la pop, où il était "shocking" d'employer des mots comme: faire l'amour, baiser, foutre, sexe, bites, couilles(mêmes molles) et autres termes dont l'usage de nos jours est accepté, voire devenu banal.

C'est ce que retrace ce film avec trucculence, joie de vivre, rockn'roll attitude, en nous rémomérant l'époque où des radios pirates, situées en dehors des eaux territoriales, émettaient pour faire partager leur passion pour cette musique rebelle et libératrice à de nombreux auditeurs britanniques. Le ton est léger, même si le film défend une certaine liberté d'expression qui était à l'époque politiquement incorrecte.

Le film en soi n'est pas un chef d'oeuvre, mais il est truffé de tubes de l'époque, de morceaux qui m'ont rappelé mes années où j'ai réellement vécu les turpitudes décrites dans un autre film: "A nous les petites anglaise". Alors juste pour cela, pour les vieux machins comme moi, je vous conseille d'aller le voir, quant aux autres, plus jeunes, ils y découvriront l'esprit rebelle et pionnier des passionnés de musiques libératrices d'un carcan social figé.

09:18 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (0)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique