logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

09/05/2007

La faille

La faille avec Anthony Hopkins et Ryan Gosling.

L'affiche résume tout: J'ai tué ma femme, prouvez le.

A partir de ce concept va se développer un face à face entre le mari assassin, joué par Hopkins, et le procureur, joué par Gosling. Si les personnages sont bien campés, si Hopkins se délecte de la situation qu'il a fomentée et nous fait partager son plaisir sadique, cela ne suffit pas pour nous tenir en haleine tout le long du film. L'idée est posée, elle est ingénieuse, mais elle enrobe des scènes un peu longues parfois et une aventure amoureuse peu explicite entre le procureur et "son" supérieur direct. Si bien que la tension baisse et nous sentons qu'elle s'égare inutilement.

Sans compter, sans vouloir jouer au spoiler, que le plan machiavélique du mari assassin comporte en soi, et de façon si évidente, ce qui deviendra la faille du plan et qu'en tant spectateur avisé on ne peut pas comprendre et admettre une telle incohérence.

A voir pour Anthony Hopskins et ses réparties jouissives.

16:50 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (0)

27/03/2007

blood diamond

Dites à tout le monde que j'ai vu ce film et que j'en suis ressorti ému par le sujet et son traitement.

En quelques mots, situons ce film: L'Afrique, La sierra Leone, mais cela pourrait se passer dans n'importe quel pays où des richesses naturelles subsistent, un gouvernement pourri, des rebelles tout autant pourris que les gouvernants puisqu'ils enrôlent des enfants et les transforment, par les effets néfastes de l'alcool et de la drougue, en enfants soldats, en monstres déshumanisés, la population innocente, des mercenaires en tout genre et les diamants, convoitise suprème.

Dans cet enfer, mélez y un trafiquant de diamants rodhésien, une journaliste américaine tenace, un pécheur et sa famille et cela donne une histoire où la rédemption est à la portée des esprits les plus noirs, la solidarité se fraye un chemin entre des protagonistes improbables et la vérité éclate enfin pour dénoncer ces atroces violences au nom du pouvoir et de la richesse indécente que peuvent apporter ces ridicules cailloux.

Un film dans la lignée de Hotel Rwanda ou the constant Gardner. A voir pour ne pas oublier que l'avidité des humains et que nos envies ridicules de type européen tuent trop souvent des milliers d'innocents

11:55 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (0)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique