logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

06/08/2008

X files regeneration

Des femmes disparaissent mystérieusement, l'une d'entre elles est un agent du FBI. Tout son service se met à sa recherche avec l'aide d'un prêtre, anciennement pédophile mais qui se soigne, qui a la capacité d'avoir des visions troublantes. Mais cela ne suffit pas pour résoudre l'affaire. On fait donc appel à Scully, qui a repris ses fonctions de docteur, et à Mudler, écarté du FBI pour des raisons non expliquées.

Le couple se reforme, se confronte aux délires du prêtre et tente de solutionner l'affaire. Mais à cela s'entremêlent les rapports troubles et mouvementés de Scully et Mulder, une opération chirugicale délicate sur un jeune garçon imposée par Scully, de fausses pistes de traffic d'organes. Si bien que l'on noie volontairement le poisson et le spectateur en ressort trompé, une sombre histoire d'os. Aussi sombre que l'intrigue, que l'image que nous impose le réalisateur.

A cela, j'ajoute sans dévoiler la fin le fait que l'on ne comprend pas les motivations des "méchants". D'habitude quand ce genre de personnage commet des actes délictueux c'est par passion, pour le fric, pour ravir leur ego, devenir des maîtres d'un monde perdu, mais là on ne sait pas et on ne veut pas nous mettre dans la confidence. Alors, bof voilà un simple mot qui peut résumer tous mes ressentis vis à vis de ce film.

10:15 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (0)

02/08/2008

My name is Hallam Foe

Hallam Foe, 17 ans, vit en pleine campagne écossaise avec son père et sa belle-mère. Leurs relations sont assez difficiles. Perturbé par la disparition de sa mère, cet adolescent n'a qu'une passion:la vie des autres,espionner les individus qui l'entourent.

A la suite d'une violente dispute avec son père et sa belle-mère sur les véritables raisons de la mort de sa mère, Hallam décide de quitter le nid familial pour Edimbourg. Du haut des toits de la capitale, il se met alors à découvrir la ville et ses habitants et plus particulièrement la troublante Kate dont le visage lui paraît très familier...

Espionner les autres, entrer dans l'intimité de l'inconnu procure un pouvoir indécent qu'Hallam déguste avec plaisir. Mais ce plaisir est encore un reliquat de son enfance perturbée. il est temps que ce jeune homme, un peu enfant sauvage, devienne un adulte et se libère de fantasmes destructeurs. Il est temps que tu deviennes un homme, mon fils !

Le réalisateur de ce film a su créer une ambiance particulière qui sied bien au personnage fragile de Hallam. Parfois on le plaint, car une certaine sympathie nous envahit, parfois on a envie de le gifler pour ses manies d'espion maladroit et choquant. Mais le traumastisme de la perte de sa mère l'innocente et on accepte ses humeurs.

Tendre, lourd, irritant par certains côtés déstabilisants du personnage, ce film nous laisse un goût amer certainement du au fait de constater que le monde de son enfance, quel qu'il fut, doit un jour disparaître pour laisser place à une réalité démotivante.

15:10 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (0)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique