logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

16/09/2008

Manipulation

Johnattan est une sorte d'expert comptable qui fait des audits au sein de grandes firmes. Il est grassement payé, car efficace, mais sa vie est triste. Timide, effacé,il se contente de travailler, de s'occuper de son appartement, de lire et de dormir. Jusqu'au jour où, lors d'une de ses missions, il rencontre Watyart, un avocat élégant , affable. Le courant passe, l'avocat lui fait apprécier d'autres aspects essentiels pour bien remplir sa vie. Mais voilà, lors d'un repas impromptu pris dans un parc, les deux hommes s'emparent malencontreusement du téléphone portable de l'autre. A partir de ce moment, la vie de johnattan va changer du tout au tout, mais des ennuis aussi vont gravement perturber son train train.

L'intrigue est subtile et intéressante, mais hélas son amorce et son traitement manque d'efficacité. Le suspense, qui en découle, n'est pas exploité à son paroxisme, si bien que je suis resté sur ma faim. D'abord les 20 premières minutes sont baignées dans une sorte de bleuette qui déroute, car n'oublions pas qu'alertés par le titre français(manipulation) nous n'attendons qu'une seule chose: qu'elle se manifeste. Elle arrive enfin, mais faiblement exploitée. La fin, sans vous la dévoiler, replonge dans cette ambiance fleur bleue, alors que le vécu des antagonistes nous ferait plutôt pencher pour une fin plus rude, plus près d'une dure réalité flirtant parfois avec une violence maîtrrisée. Un petit film qui aurait pu être un bon et grand film, impression mitigée.

09:48 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (0)

11/09/2008

Rumba: UN OVNI !!!!

Tom est professeur d'éducation physique dans un lycée d'une petite ville. Fiona, sa femme, enseigne l'anglais dans le même lycée. Ils ont une passion commune: les danses américo-latines et plus particulièrement, la rumba, d'où le titre. Un soir, en revenant d'un concours de danses latines, ils ont un accident de voiture grave. Fiona perd une jambe et Tom la mémoire et un peu l'esprit. Tout va chambouler à partir de ce moment.

Mais peu importe l'histoire, car celle-ci est simple, voire simpliste pour ne pas dire simplette. Ce qui est important, et c'est pour cela que j'ai intitulé cette critique: rumba un OVNI ! C'est que ce film est dans la belle lignée des films de Jacques Tati. Dominique Abel, Fiona Gordon et Bruno Romy en sont les dignes héritiers. Ils exploitent là une histoire naïve pour laisser s'exprimer leur poésie, leur sens de l'humour fragile, leur amour pour le Maître. Tout comme lui, ils utilisent des cadres fixes pour peindre leur monde. Les comédiens sont tous plutôt des pantomines de talent que des acteurs, les dialogues sont réduits à leur plus simple expression. Le son a cette importance des soulignements des films muets comiques des années 20. Avant de voir ce film, il faut être préparé.

Si vous n'appréciez pas l'humour désuet, répétitif et parfois un peu lourd, si vous préférez de loin les scènes d'actions ou les films bavards aux dialogues ciselés, ne vous précipitez pas ! Vous ne résisterez pas aux 77 minutes de ce film et n'arriverez pas à le supporter entièrement.

En revanche, si vous avez gardé votre âme d'enfant sachant sourire aux gags visuels spirituels, rire aux éclats aux blagues enfantines de Guignol et de ses compéres, ce film vous touchera beaucoup. Une bouffée de fraîcheur dans un monde de brutes, un sourire qui éclate sur vos lèvres et que vous garderez tout le long de la journée. Cet OVNI dans le cinéma français est à déguster avec gourmandise, mais si on n'aime pas les friandises de l'enfance, il faut l'oublier.

14:45 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (0)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique